Le type Mouchon retouché

En 1894, l'Administration postale française organisa un concours afin de remplacer le vieillissant (!) type Sage. Les projets proposés par les compétiteurs ne furent pas acceptés.

Quatre ans plus tard, trois dessins trouvèrent finalement l'accord de cette Administration qui fit appel aux peintres Paul-Joseph Blanc et Luc-Olivier Merson et au graveur Louis-Eugène Mouchon, auquel il fut demandé une modification du dessin de 1894.

Le Sous-secrétaire d'Etat des Postes Alexandre Bérard s'engagea devant la Chambre des Députés à modifier la couleur orange du 15c type Mouchon qui avait tant déçu le public et la presse.


Alexandre Bérard

Malgré cet effort,  l'Administration demanda à Louis-Eugène Mouchon de modifier son dessin originel en remplaçant le cartouche carré de la première mouture par un écusson moyenâgeux entouré de branches d'olivier.

De plus, le mot "Postes" fut déplacé du cartouche vers le centre du bord supérieur afin d'équilibrer l'ensemble.

Cela donna lieu aux timbres du type Mouchon retouché, plus agréables, et qui sont regroupés par valeur faciale croissante dans le tableau suivant :

Catégorie Valeur faciale N° Y&T Couleur Année d'émission Image
Usage courant 10c 124 rose 1902

Usage courant 15c 125 vermillon 1902

timbre: Type mouchon

Usage courant 20c 126 brun-lilas 1902

timbre: Types Mouchon

Usage courant 25c 127 bleu 1902

 

Usage courant 30c 128 violet 1902 image 

Le premier des timbres de ce type fut mis en vente en avril 1902 était le 30c.

Dentelés 14 x 13 1/2, ils représentent une allégorie féminine de la République, couverte d'un bonnet phrygien et d'une couronne de lauriers, tenant dans la main gauche la Déclaration des Droits de l'Homme et, dans la main droite, la Justice.

La technique d'impression utilisée fut la typographie. Ces timbres correspondent aux numéros Yvert et Tellier 124 à 128.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site